Accueil

Guide ultime pour un sans faute sur un constat d'accident

A quoi faut-il faire très attention lorsque l’on remplit un constat amiable d’accident automobile? Détails des points 1 à 5.

Le constat amiable est un document commun à toute l’Union Européenne pour régler le plus rapidement possible les accidents automobiles via un système d’évaluation des responsabilités automatisé.

Aidés de notre longue expérience du traitement des sinistres automobiles, nous parcourons ci-dessous les points 1 à 5 d’un constat amiable. Nous attirons votre attention sur les éléments essentiels pour un règlement du sinistre qui ne vous défavorise pas.

 

constat amiable points 1 -5

 

 

 

Date de l’accident et heure (point 1)

Il faut savoir qu’un accident qui se passe en soirée, contrairement à celui qui survient en journée, donne lieu à une enquête. L’heure de l’accident constitue donc une information indispensable au bon règlement du sinistre automobile.

Localisation (point 2)

Pour une compréhension optimale des événements par l’agent qui va traiter votre dossier, nous vous conseillons vivement de mentionner les repères géographiques pertinents éventuels au point 2 (ex: “en face de …”).

Blessé(s) même léger(s) (point 3)

Cochez simplement “oui” si l’accident a blessé, même légèrement, toute personne qui se trouvait dans le coin.

Dégâts matériels à des … (point 4)

Dans le cas où des véhicules autres que A et B , dans le cas d’un carambolage par exemple, auraient été touchés lors de l’accident, il faut le préciser au point 4. De même, si des objets autres que des véhicules, tel un lampadaire, ont été abîmés en conséquence à la collision, renseignez-le en cochant la case “oui” au point 4.

Témoins (point 5)

Le point 5 du constat amiable européen consiste à préciser le nom et les coordonnées des personnes qui auraient assisté à l’accident. Ni plus, ni moins.

A suivre : la deuxième partie de notre guide ultime pour un sans faute sur un constat amiable: du point 6 au point 10.